2 filles et un food trip En route pour Tracadie-Sheila!

Pour ce voyage, je suis accompagnée de Nicole, une acadienne dans le sang qui a quittée le N-B pour s’installer à Montréal, il y a déjà plusieurs années. Nicole va au N-B au moins une fois par année pour rendre visite à sa famille. C'est donc avec plaisir qu'elle m'invite dans son magnifique coin de pays.

Dès notre arriver sur les lieux, je suis charmée par la beauté du panorama qu’offre la péninsule acadienne. Le bleu est partout, du ciel à la mer! Je comprend enfin pourquoi le Nouveau-Brunswick est si bien réputé pour ses délicieux fruits de mer! J'ai déjà hâte d'aller pêcher!

On s’en va donc sur la dune Four Roads, située entre la baie Tracadie et le Golfe du St-Laurent. Un petit chalet nous servira d’habitation durant notre séjour sur la dune.

La dune occupe une dizaine de chalets qui ne sont pas occupés à plein temps. Chanceux que nous sommes, la dune est déserte à notre arrivé. Un sentiment de détachement est venu s’emparer de moi. Loin de la grande ville, loin de Montréal et loin de la société. Presque seule sur une île déserte! Woah! Je kiff! Vive le N-B!

Près de notre cabane, un petit chemin longe les grandes herbes. Cette traverse nous mène droit sur le Golf. La vue est renversante.

"La mer… qu’on voit danser le long des Golfes clairs. À des reflets d'argent! La mer. Des reflets changeants..." En très peu de temps, je me suis surprise à fredonner ce vieux air de Charles Trénet... Sur cet air, j'attends que la tempête passe pour aller pêcher du maquereau! 

La tempête passée, on navigue sur la mer. À partir de ce moment, il nous manque des photos! Lol le photographe, mon fiancé, a le mal de mer... Pauvre de lui... Au moins, il a attiré les poissons! Je vous laisse imaginer la suite... ÇA MORD!! Haha! La pêche a réellement été fabuleuse. On retourne au chalet question d'apprêter ça et de se régaler! On met ça dans l'huile avec sel et poivre. That's it! On fait ça le plus simple possible! ;) 

Le ventre plein, on regarde un magnifique couché de soleil avant d'aller se coucher pour une autre journée de pêche!

Le lendemain matin, on est déjà de retour sur la mer. Cette fois, on s'en va à la pêche aux coques. Un mollusque fessant partie de la même famille que les moules. Pour pêcher ce fruit de mer, il faut trouver une dune qui a submerger de l'eau il y a peu de temps. Ensuite, on creuse dans le sable humide et on récolte les coques que la marée haute a laissée sur son chemin. 

On a mangé les coques de la façon la plus simple qu'il soit. On les a très bien nettoyer car du sable sous la dent c'est vraiment désagréable. On les a fait bouillir dans l'eau salée. Une autre fois on les a fait frire. Ici, les coques, c'est un des mets le plus mangé! Je vous souhaite d'avoir la chance d'y goûter!

Sur ce, on se revoit à Montréal!

LA GALERIE PHOTO COMPLÈTE DE NOTRE PÉRIPLE 

CLIQUEZ SUR CHAQUE PHOTO POUR AGRANDIR!

À LIRE AUSSI

RECETTES | POLITIQUES DE CONFIDENTIALITÉ | TOUS DROITS RÉSERVÉS | CONTACT 
C'EST DANS L'ASSIETTE © 2016